Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

Des cybercriminels russes ont réussis a communiquer avec le portail support client des systèmes “Micros”. Micros est une division de la société Oracle spécialisée dans le domaine de la distribution. Les terminaux de paiement installés et infectés pourraient concerner plus de 300.000 sites dont de nombreux petits commerces.

Comment le système a t-il été infecté ?

Au départ, les pirates russes on réussis a infiltrer une seule machine “Retail”, mais une fois dans le réseau, pas moins de 700 ordinateurs leur sont devenus accessibles.
D’après le bloggeur Brian Krebs, la communication serait établie avec un serveur géré par le gang russe Carbanak connu pour ses attaques contre les banques et les grandes chaînes hotelières.

Le réaction d’Oracle :

Selon Oracle, dès connaissance de l’intrusion, le code malveillant a pu être retiré des ordinateurs du système “Micros” et de nouvelles protections ont été mises en place. Oracle a annoncé avoir contacté tous ses clients affiliés à ce réseau de points de ventes. Il précise que cela ne devrait pas avoir d’impact sur la sécurité vu que les données sont chiffrées lors des transferts entrants et sortants. Mais par mesure de sécurité, il est tout de même demandé aux clients de changer leur mots de passe.

Quelles sont les conséquences :

Cette attaque montre la fragilité des réseaux de distributions et les pertes financières qu’elle peut engendrer.  Heureusement, l’intrusion n’a pas eu de conséquences fâcheuses, mais il s’avère que la sécurité des réseaux peut difficilement être fiable à 100%. Les cybercriminels sont a l’affut de la moindre faille, et semblent avoir toujours un coup d’avance. Les attaques ne se font plus directement sur les gros systèmes hyper protégés mais via des terminaux moins protégés et plus faciles a étudier.

2016-08-10T09:39:43+00:00 News, Sécurité|Commentaires fermés sur Sécurité : Des cybercriminels infiltrent la division Micros d’Oracle